Le Sun Trip est aussi un Language Trip/1

Je publiais vendredi dernier la carte, encore hypothétique (les conditions que j'ai prises en compte restent à confirmer), de quelques options d'itinéraire pour le Sun Trip 2015.

 

Mais une de mes passions, qui figure en bonne position sur la liste des raisons qui me poussent à vouloir participer au Sun Trip 2015, est l'étude des langues du monde. Voici donc aujourd'hui une carte des langues nationales et majoritaires des pays que ces différentes possibilités d'itinéraire traversent, ou plus précisément de ces langues en fonction du groupe de langues auquel elles appartiennent.


Je précise d'emblée que beaucoup des pays en question ont bien sûr une population largement multi-ethnique et présentent sur leur territoire de nombreuses autres langues minoritaires. La carte ci-dessous n'est donc qu'une représentation très schématique d'une situation linguistique beaucoup plus complexe. Mais il nous suffira de fait, à des fins purement pratiques, de ne prendre en compte que les seules langues nationales.

Carte des langues nationales des pays traversés par l'édition 2015 du Sun Trip classées en fonction du groupe de langues auquel elles appartiennent

(jaune-orange : langues romanes – rouge-violet : langues slaves – bleu foncé : hongrois – bleu clair : géorgien – nuances de vert : langues turciques – hachures rouges : zones où le russe est langue de communication)

L'idée principale de cette carte est d'indiquer par des couleurs proches la ressemblance, impliquée par leur appartenance à un même groupe, qu'ont entre elles certaines des langues (majoritaires, donc) en question, de manière à faire ressortir l'existence d'un petit nombre de blocs de langues similaires. Le but de cette petite réflexion est d'établir une sorte de stratégie efficace d'apprentissage linguistique qui nous permette d'échanger au mieux avec les gens que nous croiserons (c'est-à-dire autrement qu'au moyen d'un "anglais" de garage) grâce à un effort minimum.

 

D'accord : c'est encore un peu flou, mais les choses, je l'espère, s'éclairciront demain...

Écrire commentaire

Commentaires : 0